Un nouveau pictogramme « femmes enceintes » sur les boîtes de médicament

Un décret publié en avril 2017 (1) impose désormais aux titulaires d’autorisations de mise sur le marché d’apposer un pictogramme spécifique sur le conditionnement extérieur des médicaments tératogènes (susceptibles de provoquer des malformations chez l’enfant) ou fœtotoxiques (qui se traduisent par un retentissement fœtal ou néonatal).

Il ne s’agit pas ici de nouvelles données, mais l’apposition d’un pictogramme permet de rendre plus lisible et visible, sur la boîte extérieure, une information en lien avec la grossesse déjà mentionnée dans les notices des médicaments.

En fonction du type de risque et de la présence ou non d’alternative thérapeutiques, deux types de pictogrammes sont prévus avec la mention « Danger » ou la mention « Interdit ».

Tous les médicaments bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché en France et qui comportent, dans leur notice et leur résumé des caractéristiques du produit, des informations indiquant qu’ils présentent des risques pendant la grossesse sont concernés par cette réglementation. Ces nouveaux conditionnements doivent être mis à disposition dans les pharmacies hospitalières et les officines à partir du 17 octobre 2017.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé, en concertation avec le Leem, a conçu un document pédagogique pour informer et sensibiliser les patientes et les professionnels de santé à ce nouveau pictogramme.


(1) Décret N° 2017-550 du 14 avril 2017 modifiant l’article R5121-139 du Code de la santé publique