Bourse de Recherche en Immunologie et Inflammation

Celgene crée une bourse pour favoriser la compréhension des mécanismes du prurit

AFFICHES-BOURSE-II_V9(2)

Paris, France – 23 mai 2016 – Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation (NASDAQ : CELG), annonce aujourd’hui la création d’une bourse de recherche en dermatologie dans le cadre de ses nouvelles activités en Immunologie et Inflammation.

Une bourse pour favoriser la compréhension des mécanismes du prurit

« Le prurit est un sujet complexe et assez peu exploré alors qu’il peut être à l’origine d’une souffrance importante et constitue souvent le symptôme le plus gênant pour les malades[1] » souligne le Pr. Laurent Misery (chef de service au CHU de Brest), Président du Comité Scientifique de la bourse. Le prurit est aussi bien présent en cas de psoriasis, dermatite atopique ou parfois même d’hémopathies.  Le Pr. Misery ajoute : « Les mécanismes du prurit sont moins bien connus que ceux de la douleur. Ce symptôme, dont le retentissement est encore trop négligé, mérite amplement d’être étudié afin d’améliorer sa prise en charge».

Avec cette bourse, Celgene souhaite encourager en 2016 la recherche spécifiquement dédiée à ce symptôme dans les dermatoses inflammatoires, tant dans le domaine de la biologie, de la physiopathologie, de la recherche clinique ou fondamentale, que de la psychologie. « C’est grâce aux travaux de recherche d’aujourd’hui que sont développés les médicaments de demain. Aussi, il est de notre devoir d’apporter notre soutien et d’encourager l’innovation thérapeutique en cherchant à favoriser le diagnostic par une meilleure connaissance des mécanismes physiologique et psychologique impliqués dans certaines maladies complexes et invalidantes. Nous serons ainsi en mesure de développer des traitements toujours plus performants destinés à simplifier la prise en charge et à améliorer la qualité de vie des malades » déclare Jérôme Garnier, Directeur Médical de Celgene France.

Les projets et travaux de recherche soumis seront évalués par le Comité Scientifique de la Bourse Celgene, présidé par le Pr. Misery (CHU – Brest) et constitué des Pr. Christine Bodemer (Hôpital Necker, Paris), Pr. Frédéric Cambazard (CHU – Saint-Étienne), Dr Marcel Crest (CNRS – Marseille), Pr. Bruno Millet (CHU Pitié-Salpêtrière, Paris) et Pr. Jean-François Nicolas (CHU – Lyon). Deux prix à hauteur de 30 000 € (15 000 € par prix) seront décernés à deux lauréats élus après délibération du jury et seront remis par le président du jury en décembre lors du congrès national des Journées Dermatologiques de Paris.

Pour participer à cette bourse, les candidats devront être rattachés à une structure de recherche (hôpital, faculté, unité INSERM, CNRS…) et demander le dossier de candidature et le renvoyer complété à l’adresse bourse-immuno@celgene.com ou par voie postale, cachet de la poste faisant foi, à l’adresse : Bourse Immunologie & Inflammation CELGENE, c/o Medical Education Corpus, 40 rue Jacques Ibert, 92300 Levallois-Perret, France avant le 10 octobre 2016.

La collaboration comme modèle d’innovation

Celgene mène une politique ambitieuse en matière de Recherche & Développement (R&D). Spécialisé dans le traitement de maladies complexes et invalidantes, pour lesquelles les besoins médicaux sont importants et peu voire non couverts, Celgene réinvestit, chaque année, 30 % de son chiffre d’affaires en R&D, soit trois fois plus que la moyenne de l’industrie pharmaceutique[2]. Un investissement conséquent et nécessaire pour rester à la pointe et proposer de nouvelles molécules, destinées à transformer la vie des malades, en hémato-oncologie et dans les maladies immuno-inflammatoires chroniques. Au-delà de ses efforts de recherche interne, Celgene accélère l’innovation grâce notamment à la mise en place de partenariats et de collaborations avec de grands centres de recherche publics et privés, ou encore en favorisant la recherche sur des sujets complexes et encore peu défrichés notamment via la mise en place de bourses de recherche. Dès 2014, Celgene a créé des bourses de recherche en Hématologie et Oncologie et souhaite désormais insuffler cette même dynamique dans l’Immunologie et l’Inflammation.

 


 

  1. Lebwohl MG, et al. Patient perspectives in the management of psoriasis: results from the population‐based multinational assessment of psoriasis and psoriatic arthritis survey. J Am Acad Dermatol 2014; 70(5):871-81.
  1. LEEM – chiffres 2013. Page consultée le 2 mars 2016 : www.leem.org/article/recherche-developpement

Ref : COM/16001